blason famille de la Bonde RECHERCHES DE NOBLESSE et DICTIONNAIRES GENEALOGIQUES blason famille de la Bonde

 

RECHERCHE DE CHAMILLART (1666)

Référence : Recherche de la Noblesse faite par ordre du Roi (Louis XIV) en 1666 et années suivantes ; Guy Chamillart ; édition de 1887
Provenance : Archives Départementales de Saint-Lô

Sixième partie - Etat des usurpateurs de noblesse de la Généralité de Caen

BONDE (de La)

Joachim de La Bonde, de la par. de Thorigny, élect. de Bayeux, cond[amné] le 2 décembre (aliàs novembre) 1666, à 500 liv[res] d'am[ende]. N'a produit aucun titre : cond[amné] par forclusion. Son père était monnoyer (sic) à St-Lô.


Référence : Notes et Documents pour servir à l'histoire de la Recherche de Chamillart, Caen, 1890
Provenance : Archives Départementales de Saint-Lô

DE LA BONDE, pages 770 de la Recherche et 33 de l'Appendice

Henri-François de La Bonde, vicomte de Thorigny, anobli en août 1697 et révoqué en 1715, était fils de Joachim, condamné par Chamillart.
Charles-François, autre fils, sr d'Herville, fut reçu trésorier de France au bureau des finances de Caen, le 6 septembre 1688.
Charles-François, sr d'Herville, son neveu, fils de Henri-François, et seigneur de Rupierre et Biéville, du chef d'Anne Morant sa mère, fut reçu trésorier de France en place de son oncle, le 18 septembre 1721, puis président en la Cour des Comptes, Aides et Finances de Normandie, le 5 novembre 1724. Il mourût, revêtu de sa charge, le 30 janvier 1750.
Marie-Françoise, sa fille, dame de Rupierre et Biéville, fut mariée, le 25 mai 1752, à Thomas-Charles Morant, comte de Penzès, maréchal de camp (mss. Olive).


les PRESIDENTS du PARLEMENT de NORMANDIE

Référence : Les présidents du Parlement de Normandie (1499-1790), Henri de Frondeville, 1953
Provenance : Archives Départementales de Saint-Lô

p.498 VIII. François I LE CORDIER de BIGARS

Marquis de La Londe, baron de Normanville (Seine-Inf.), sr de Montaure, La Heuze, Tourville-la Campagne, conseiller à la Cour des Aides de Rouen en 1673, président en la Chambre des Comptes de Normandie de 1682 à 1698, capitaine des chasses en forêt d'Arques et ès vicomtés de Rouen et de Neufchâtel, maire de Rouen de 1707 à 1710. Il se commanda une vaisselle en faïence rouennaise de camieu bleu à décors de lambrequins avec armoiries. Mort à La Heuze le 14 avril 1720, il fut inhumé en l'église des Grandes-Ventes. Il avait épousé, par contrat du 8 janvier 1670, Marie Boivin, sa cousine, morte à Rouen et inhumée en l'église Saint-Lô le 10 janvier 1735, fille de Barthélémy, sr de Bonnetot (à Tôtes) et de Cottévrard, maître des comptes à Rouen, et de Marguerite Le Cornu, dame de Bimorel (à La Croix-Saint-Leufroy). Leurs enfants furent :
[...]
2- François II, qui suit.
[...]

IX. François II LE CORDIER de BIGARS

Marquis de La Heuze, puis cinquième marquis de La Londe, né en la paroisse Saint-Cande-le-Jeune, à Rouen, le 2 novembre 1671, baptisé le 28 janvier suivant par l'archevêque François Rouxel de Médavy. Conseiller au Parlement de Rouen en 1696, procureur général en 1710, conseiller du roi en tous ses Conseils, il mourut à Paris le 22 février 1716 et fut inhumé le 2 mars en l'église de La Londe. Il avait épousé à Rouen (Saint-Patrice), le 20 janvier 1698, Marie Voisin, dame du Bourgtheroulde, morte à Rouen le 9 septembre 1732 et inhumée à La Londe ; fille et héritière de Louis, baron de Bourgtheroulde, sr de Saint-Paul-de-la-Haye (à Bouquetot, Eure), vicomte de Montfort-sur-Risle, et de Marie-Valentine Le Blais. Ils avaient eu :

1. Marie-Catherine, morte après 1777, épousa à Rouen (Saint-Godard), le 19 décembre 1724, Charles-François de La Bonde, sr d'Hyberville (à Thil-Manneville), baron de Rupierre (à Saint-Pierre-du-Jonquet) et d'Auberville, né le 5 septembre 1701, président de la Chambre des Comptes de Rouen, décédé en 1750, fils d'Henry-François, sr de Soisy, vicomte de Torigny-sur-Vire, et d'Anne-Antoinette de Morant, dame du Torps (à Villers-Canivet) ; dont une fille mariée à Thomas-Charles, marquis de Morant.


LA CHENAYE DESBOIS

Référence : la Chenaye Desbois, famille Morant, t. X, p.462
Provenance : Archives Départementales de Saint-Lô

Antoinette de Morant, dame et patronne de Rupierre & de Biéville, hérita des biens de Bernard de Morant, son frère, avec Marie Gabrielle, sa soeur & épousa N... de la Bonde d'Hiberville, vicomte de Thorigny, frère de M. d'Hiberville, envoyé en Angleterre, dont :

Charles François de la Bonde d'Hiberville, chevalier, seigneur et baron de Rupierre, président en la Chambre des Comptes de Normandie, héritier de M. d'Hiberville, envoyé en Angleterre, son oncle. Il est mort en janvier 1750, & avoit épousé, le 21 décembre 1724, Marie Catherine le Cordier de Bigards de la Londe, fille de M. de la Heuze, procureur général au Parlement de Rouen, & soeur du Marquis de la Londe, Président à Mortier du même Parlement, dont 

- un garçon, mort à 7 ans ;
- & Anne Françoise de la Bonde d'Hiberville, née le 13 octobre 1726, héritière de cette branche des Barons de Rupierre, Dame & Patronne de Biéville, mariée le 25 mai 1752, par contrat passé devant les notaires au Châtelet de Paris, & signé le 8 précédent par le feu Roi, & la Famille Royale, à Thomas Charles, Marquis de Morant, comte de Penzès, mort Maréchal des Camps & Armées du Roi



dernière modification : 18 janvier 2010
Retour a la famille de la Bonde
retour à la famille de la Bonde