blason famille de la Bonde ESSAI de SYNTHESE sur la famille de la BONDE d'IBERVILLE blason famille de la Bonde

 

Premier degré

1. Pierre de la Bonde Signature Pierre de la Bonde sieur de la Croix (réf), monnayer à Saint-Lô (réf)(réf)(réf)(réf)(réf)(réf) , avocat (réf)(réf)(réf)(réf) , enquêteur et commissaire examinateur à Torigni (réf)(réf), conseiller du roi lieutenant criminel à Torigni (réf)(réf) inhumé le 31 août 1661 (réf) à Villiers-Fossard marié à Charlotte Bougeard (veuve en premières noces de Nicolas de la Quièze (réf)), inhumée le 9 septembre 1660 (réf)  à Villiers-Fossard, parents de :

1.1 Françoise de la Bonde, mariée le 7 janvier 1658 (réf) à Villiers-Fossard, avec Charles Gourdier, sieur de Hautmesnil, de Couvains, d'où enfants baptisés à la Meauffe (réf), probablement citée en 1652 (réf) et 1655 (réf) ;

1.2 Joachim de la Bonde,  qui suit.

L'ancêtre le plus lointain que l'on connaît est Pierre de la Bonde, de Villiers-Fossard, dans la Manche. Il devait être fils d'un monnayer à Saint-Lô (réf). Il est cité en 1638 comme acheteur des Clot Guillot et Varollières (réf) tenus de la vavassorie de Launay. Launay est un hameau de Villiers-Fossard au nord-est du bourg, à la limite avec Saint-Clair-sur-Elle. A cette époque, les de la Bonde ne semblent pas être une famille implantée depuis bien longtemps à Villiers-Fossard . Même si les archives paroissiales sont lacunaires pour cette période, hors cette famille, ce patronyme n'y est pas représenté.  On trouve ce patronyme dans des communes voisines, à la Meauffe (Nicolas de la Bonde, sieur de la Rivière, marié en 1649, d'où Denis, archer en la prévosté de Normandie), Hébécrevon (Louis de la Bonde, sergent à Saint-Lô, marié en 1655), et à la Barre-de-Semilly (Maître Guillaume de la Bonde, sieur de la Mare, décédé en 1655). Le milieu social de ces de la Bonde semble proche. 

Pierre de la Bonde avait des terres à Moon-sur-Elle (réf). Il a pu s'implanter à Villiers-Fossard lors de son mariage avec Charlotte Bougeard. Bougeard est en effet un patronyme qu'on trouve continûment à Villiers-Fossard de 1545 (AD Manche, Abbaye de Savigny, série H, n°1493) à 1900. Il existe également un hameau Bougeard à l'est du bourg, non loin du Repas et de Bouligny. Des Bougeard avaient des terres près du Repas, à la limite entre Villiers-Fossard et Couvains (réf), ces terres étant proches de celles que Joachim de la Bonde obtiendra en 1661 contre échange de terres à Moon-sur-Elle.




Deuxième degré

1.2 Joachim de la Bonde, signature Joachim de la Bonde conseiller du roi en la vicomté de Torigni (réf)(réf)(réf)(réf) vicomte de Torigni (réf)(réf)(réf)(réf)(réf)(réf)(réf), décédé entre 1676 (réf) et 1689 (réf), marié vers 1651 (réf) à Marguerite Richandeau (fille de Jean et d'Anne Le Saulnier), signature Marguerite de Richandeau, décédée après 1700 (réf),(réf) parents de :

1.2.1  Henry François de la Bonde, qui suit ;

1.2.2 Charles François de la Bonde, sieur d'Iberville, né le 4 janvier 1653 (réf) à Villiers-Fossard, baptisé le 2 octobre 1655
(réf), décédé le 6 octobre 1723 à Paris (réf) ;

1.2.3 Anne Charlotte de la Bonde
(réf) mariée à François Leconte, écuyer, sieur d'Ymouville (fils de Nicolas et Marguerite Lemoine) (réf), décédée le 14 novembre 1735 à Orval (réf), d'où descendance ;

1.2.4 Marie Charlotte de la Bonde, mariée en 1699
(réf) à René Le Coq, sieur de la Maugeraie, décédée le 25 décembre 1700 à Bérigny (réf), d'où une fille baptisée à Bérigny (réf) et mariée à Bérigny en 1722 (réf) ;

1.2.5 Jean Alexandre de la Bonde, baptisé  le 17 octobre 1661 (réf) à Villiers-Fossard, sans doute décédé avant 1697 (réf) comme garde marine, sieur de Champreuil ;

1.2.6 Marie Catherine Françoise de la Bonde
(réf)(réf), Signature Marie Catherine de la Bonde mariée en 1695 à Pierre Harasse, sieur de Boislandelles, d'où une fille mariée en 1723 (réf) à Paul Bernard Brohon, sieur du Bouillon.


Diplomate sous Louis XIV, Charles François de la Bonde, sieur d'Iberville est sans conteste le personnage le plus illustre de cette famille. Ses débuts dans la vie furent difficiles car son acte de baptême indique que "le fils dud Sr viconte et delad damoiselle né le quatre de ce mois non encor baptizé estoit souvent en peril a cause de quelques suffocations et accidents dangereux qui luy surviennent" (réf) . Commis de Charles Colbert, marquis de Croissy (frère de Jean-Baptiste Colbert) à partir de 1678, puis en 1686, il achète à Jean de la Bruyère une charge de trésorier général de France au bureau des finances de la généralité de Caen.  Résident de France à Genève de 1688 à 1698, envoyé en 1697 auprès de l'électeur-archevêque de Mayence, puis en Espagne, envoyé extraordinaire à Gênes en 1706 (réf), ambassadeur à Londres de 1713 à 1717, un article lui est consacré dans le Bulletin de la Société des Antiquaires de Normandie.
Il est parrain de son petit-neveu, Charles  Jean François le Roux, fils de Pierre Jean le Roux, seigneur de la Haye-Comtesse et de Marie Marguerite Le Cocq de la Maugeraie, en juin 1723
(réf).



Troisième degré

1.2.1 Henry François de la Bonde Signature Henry François de la Bonde, contrôleur du roi en la vicomté de Torigni (réf), conseiller du roi (réf)(réf)(réf), sieur de Soisy (réf)(réf), vicomte de Torigni (réf)(réf)(réf) né et ondoyé le 25 janvier 1652 à Villiers-Fossard (réf), baptisé le 1er janvier 1668 (réf), décédé le 16 octobre 1714 à Torigni-sur-Vire (réf), marié le 23 septembre 1700 à Langrune (Calvados) (réf) avec Anne Antoinette de Morant signature Anne Antoinette de Morant (fille de Charles Thomas et de Valentine Chasot), décédée après 1722 (réf), vicomtesse de Torigni (réf), parents de :

1.2.1.1 Charles François de la Bonde, qui suit.




Quatrième degré

1.2.1.1 Charles François de la Bonde d'IbervilleSignature Charles François de la Bonde, président à la cour des Comptes Aides et Finances de Normandie (réf), baron de Rupierre, baptisé le 5 septembre 1701 à Torigni-sur-Vire (réf)(réf), décédé le 30 janvier 1750 (réf)(réf), marié le 19 décembre 1724 à Rouen (réf) (Saint-Godard) avec Marie Catherine Le Cordier de Bigards de la Londe signature Marie Le Cordier de Bigards (fille de François et Marie Voisin) (réf)), décédée après 1777 (réf), parents de :

1.2.1.1.1 Anne Françoise de la Bonde d'Iberville, qui suit,
1.2.1.1.2 un garçon mort à 7 ans
(réf).




Cinquième et dernier degré

1.2.1.1.1 Anne Françoise de la Bonde d'Iberville née le 13 octobre 1726 (réf), décédée le 20 octobre 1767 à Biéville-en-Auge (réf), au château de Rupierre, mariée le 25 mai 1752 (réf)(réf)(réf) dans la chapelle du château de la Londe (réf) avec Thomas Charles de Morant, chevalier, comte de Penzès, baron de Fontenay, seigneur de Bréquigny (fils de Charles et Gabrielle de la Rivière), décédé le 18 octobre 1763 à Rennes (réf) (Saint-Etienne) au château de Bréquigny, parents de :

1.2.1.1.1.1  Marie Françoise Félicité de Morant, baptisée le 6 mai 1753 à Biéville-en-Auge (réf), décédée le 22 mars 1790 à Rouen, mariée le 5 novembre 1772 à Acquigny (réf) (Eure) avec Esprit Robert Marie le Roux d'Esneval (fils de Pierre Robert et Françoise Catherine Clérel), né en 1747, mort en 1791, président à mortier du Parlement de Rouen, d'où descendance ;
1.2.1.1.1.2 Thomas Marie de Morant, né le 30 août 1754 à Paris, décédé le 18 juillet 1757 à Rennes
(réf) (Saint-Etienne) au château de Bréquigny ;
1.2.1.1.1.3 Thomas Marie Louis Geneviève de Morant, baron de Rupierre, comte de Penzès, marquis de Morant, né le 30 juillet 1757 à Rennes
(réf) (Saint-Etienne) au château de Bréquigny, décédé le 10 avril 1832 à Paris (réf), marié le 14 mai 1781 à Paris (réf) avec Thérèse Sanguin de Livry (fille de François Hippolyte et Thérèse-Bonne Gillain de Bénouville), sans descendance connue ;
1.2.1.1.1.4 Marie Charlotte Joseph de Morant, née le 2 novembre 1759 à Rennes 
(réf) (Saint-Etienne) au château de Bréquigny, décédée le 23 avril 1794 à Walcott, comté de Bath, en Angleterre (réf), mariée le 3 août 1775 à Rennes (réf) (Saint-Sauveur), avec Armand Mériadec le Gonidec, seigneur de Traissan (fils d'Olivier Joseph et Magdeleine Marie Agathe Renée de la Bigotiere de Perchambault), né en 1751, décédé le 20 juillet 1814 à Vitré, d'où descendance.



dernière modification : 16 mars 2013
Retour à la famille de la Bonde
retour à la famille de la Bonde