RÉPERTOIRES GÉNÉALOGIQUES (1/4)

 

LA CHENAYE DESBOIS

Référence : Dictionnaire de la Noblesse ; François Aubert de la Chenaye Desbois ; t. XII, 3ème édition ; col. 461-481 ; Paris 1863
Provenance : Archives Départementales de Saint-Lô

LOUCELLES, Terre située dans le Diocèse de Bayeux, Généralité de Caen en Normandie, qui paroît avoir donné son nom à l'ancienne Famille de LOUCELLES, dont l'origine se perd dans l'obscurité des tems. Monfaut & Roissy la mettent au nombre des Familles nobles de race. Nous allons d'abord parler par ordre chronologique de ceux dont il en fait mention dans un Mémoire qui nous a été envoyé, & rapporter ensuite la Généalogie, où elle commence, par filiation suivie.

ROBERT DE LOUCELLES est cité comme témoin, en 1056, dans la Charte de fondation de l'Abbaye de Lessay en Normandie.

HUGUES & GUILLAUME DE LOUCELLES, suivant le Monasticon Anglicanum, p. 229, aumônèrent l'Abbaye de Worbone, dans le territoire de Bedford en Angleterre en 1145.

RICARD ou RICHARD DE LOUCELLES, dans une charte de l'Abbaye de Saint-Etienne de Caen, de l'an 1191, est dit père de GUILLAUME & de GUÉRIN DE LOUCELLES, Seigneurs dudit lieu, lesquels aumônèrent à la même Abbaye quelques terres, des dimes & la nomination à la Cure de LOUCELLES. Dans l'Hist. de la Maison d'Harcourt, tom. II, p. 1766, ce même GUILLAUME est cité avec plusieurs Seigneurs dans une Charte du mois d'Avril 1198.

SIMON DE LOUCELLES en cité dans une Bulle du Pape INNOCENT IIl, de l'an 1210, pour avoir aumôné le Couvent & l'Hôpital de Saint-Thomas-le-Martyr, & de Saint-Antoine, Abbé de la Porte-Milet à Caen, de quelques terres, sises dans la Paroisse de Brouay. Voici les termes de cette Bulle : ex dono Simonis de Locellis terras apud Brouay ac dimidium moditim. (Hist. de la Maison d'Harcourt, tom. IV, p. 1415.) Dumoulin, dans son livre intitulé : Conquêtes & Trophées des Normands François, au Royaume de Naples & de Sicile, aux Duchés de Calabre, d'Antioche & de Galilée, parle d'ALAIN DE LOUCELLES, qui fut à la conquête de la Terre Sainte en 1228.

GUILLAUME DE LOUCELLES se trouva, en 1236, au nombre des plus grands Seigneurs qui servirent dans l'arrière-ban de 1214 & se trouva aussi à la bataille de Bouvines, gagnée sur l'Empereur OTHON IV, à celle de Taillebourg, sous HENRI III, Roi d'Angleterre, & le Comte de la Marche ; fut encore aux arrière-bans de 1254 & 1271 où il paroit qu'il avoit suivi SAINT LOUIS au voyage de la Terre Sainte. Il y a apparence qu'il est le même que GUILLAUME DE LOUCELLES, cité à la tête d'une Généalogie des Seigneurs de LOUCELLES , faite par M. Turgot, sur les titres dont il est saisi.

En 1357 vivoit GARIN DE LOUCELLES, mentionné dans la même Généalogie, ainsi que COLIN DE LOUCELLES, vivant en 1369, & demeurant dans la Sergenterie de Villers-sous-Caen.

OLIVIER DE LOUCELLES, présent, en 1371, à la revue des Gentilshommes qui se fit à Pontorson, est au nombre de ceux qui s'étoient distingués dans les Armées du Roi CHARLES V. (Masseville en parle dans son Hist. de Normandie tom. III, p. 100). Il y a apparence qu'il est le même qu'OLIVIER DE LOUCELLES qui servit en qualité d'Ecuyer sous Bertrand du Guesclin, Connétable de France, son parent, qui le trouva aux montres & revues militaires des mois de Mai, Août & Octobre, & qui fut témoin du testament du Connétable fait le 9 Juillet 1380. (Voy. l'Hist. de Bretagne, par Dom Morice, Religieux Bénédictin, tom. I, col. 1651, 1654, 1658, & tom. II, col. 288.)

ETIENNE DE LOUCELLES est cité, sous l'an 1392, dans l'Hist. de la Maison d'Harcourt, tom. II, p. 595, dans un contrat, comme tuteur de Guyon Chrétien. Il y a apparence que c'est le même qui servit avec la qualité d'Ecuyer, dans la Compagnie de Philippe d'Harcourt, quoique son nom y soit mal écrit.

GUY DE LOUCELLES, Ecuyer, Seigneur de Loucelles, vivoit en 1409, suivant la Généalogie dressée par M. Turgot.

GUILLAUME DE LOUCELLES, Ecuyer, Seigneur de Loucelles, vivant en 1410, selon cette Généalogie, est sans doute le même qui servit en qualite d'Ecuyer, sous Guillaume-François, en 1415, & sous Renaud du Hommet en 1416, dont montre fut faite à Conques le 31 Août 1415 & le 1er Mai 1416 à Montierville.

ROBERT DE LOUCELLES, Ecuyer, Seigneur de Loucelles, suivant la même Généalogie, vivoit en 1427, ainsi que JEAN DE LOUCELLES, qui suit.

 


I. Ce JEAN DE LOUCELLES est sans doute le même que JEAN DE LOUCELLES, Ecuyer, Seigneur de Loucelles & Ecuyer d'Ecurie du Roi CHARLES VII,lequel fit la montre & revue de 19 Ecuyers de sa Compagnie au Mans le 24 Avril 1420, suivant sa quittance du même jour, signée & scellée du sceau de ses armes de cire rouge, qui contient un écu penché, où est représentée une quintefeuille d'argent, au chef d'hermine. Cimier : la tête d'un cygne. Légende : JEAN DE LOUCELLES. Il avoit épousé Catherine de Chaudemanche,dont :

 


II. JEAN DE LOUCELLES, IIe du nom, Ecuyer, Seigneur de Loucelles & d'Aubigny, Ecuyer d'Ecurie du Roi CHARLES VII dans les années 1449 & 1456. Il est cité dans une Charte du 24 Avril 1452, après Pâques, étant commis par Jamet du Tillay, Conseiller du Roi, Bailli de Vermandois, pour faire en sa place des revues & montres d'hommes d'armes & Archers de la grande Ordonnance du Roi. Il est encore nommé dans plusieurs autres Chartes, dans deux de 1453 où il paroît qu'il étoit Verdier de quelques Verderies du Roi en Normandie ; dans trois de 1455, dont la première fait voir qu'il étoit nommé Commissaire du Roi pour le payement & revue des gens de guerre établis dans le Duché de Normandie, dans une du mois de Juillet 1456, il est nommé Commissaire du Roi, pour faire à Caen des revues & montres d'armes & Archers de la grande Ordonnance du Roi ; & dans une autre Charte de la même année il fait un accord avec les habitans de Guernet, fief dépendant de celui de Loucelles. Dans trois autres Chartes de 1458 : la première du mois de Septembre, il est intitulé Commissaire du Roi pour la montre & revue d'hommes d'armes & Archers des Ordonnances du Roi, faite à Granville ; dans la seconde il a le même titre pour la revue faite à Avranches au mois de Décembre, d'hommes d'armes & Archers de la petite Ordonnance du Roi ; & dans la troisième, c'est un mandement envoyé à Nicolas des Maires, son Lieutenant Général dans les Verderies du Roi, donné le 26 Février. Dans trois autres Chartes de 1460, il est encore fait mention de lui. Dans la première du mois de Juillet de cette année, il est intitulé Verdier du Roi & Capitaine pour ledit Seigneur Roi des Château & place de Neuilly-l'Evêque, en l'Evêché de Bayeux, qui étoit pour lors dans la Régale du Roi, par la mort de Zenon de Castillon, Evêque de Bayeux. Dans les seconde & troisième, qui sont du mois de Septembre, il est nommé Commissaire du Roi pour les revues d'hommes d'armes & Archers des Ordonnances de S. M. Ce JEAN DE LOUCELLES, IIe du nom, avoit épousé, 1° N.... d'Esquay, en Bessin, dont les armes sont : d'argent, au chevron de sable ; & 2° par contrat du 21 Janvier 1463, passé devant Maignan, Notaire, de la Cour de Château-Gontier, Jeanne de Quatrebarbes, fille de Jean, IIe du nom, Chevalier, Seigneur de la Rongère & de Meurs, &c., & d'Isabelle Frézeau de la Frézelière, sa veuve. Il eut plusieurs enfans, tant du premier que du second mariage, entr'autres du premier lit :

1 . ETIENNE, Ecuyer, Seigneur DE LOUCELLES, vivant en 1476, qui fieffa cette Terre à des Messieurs de Taillebois, qui, après un long procès, furent obligés de la rendre à GIRARD ;

2. GIRARD, qui suit ;

3. GUILLAUME, auteur de la branche des Seigneurs de Mauny, rapportée ci-après.

Et du second lit vinrent:

3. FRANÇOIS, Ecuyer, Prêtre & Prieur de Villers, cité dans une transaction contenant partage de la succession des nobles personnes Renée de la Jaille, femme de noble homme Pierre de Quatrebarbes, Seigneur de la Rongère, & de Jean & Jacques leurs enfans, aussi Seigneurs de la Rongère, morts sans postérité, laquelle transaction fut faite le 22 Décembre 1539 ;

4. Et RENÉE, mariée, par contrat du 8 Décembre 1496, à Jean d'Aché, Seigneur de Larrey, mort en 1521. Cette RENEE DE LOUCELLES profita de la Terre de Larrey-le-Bourgoin, située au pays du Maine, par donation que son mari lui en fit, ayant été acquife durant leur mariage. Après sa mort il survint un différend entre FRANÇOIS DE LOUCELLES, son frère & son héritier d'une part, & Catherine Mélicourt, tutrice de Brun d'Aché, son fils, & Galois d'Aché. Ce différend fut jugé par Sentence arbitrale du 29 Décembre 1533.

 


III. GIRARD DE LOUCELLES, Ecuyer, Seigneur de Loucelles, vivant en 1503, laissa, suivant la Généalogie dressée par M. Turgot,

 

IV. ETIENNE DE LOUCELLES, Ecuyer, Seigneur du même lieu, vivant en 1526. Il eut de sa femme, dont on ignore le nom, pour fille unique,

 

V. BLANCHE DE LOUCELLES, mariée à Etienne de Liesseline, auquel elle porta en dot la Terre de Loucelles ; cette Terre a passé de­puis en différentes mains, & enfin a été ven­due, il y a peu de tems, par M. Turgot, à M. de Chivré, près de Valognes en Normandie.

 


dernière modification : 3 novembre 2001

retour à la famille Loucelles

branche de Mauny