INFORMATIONS MUNICIPALES 1999

 

L'I.N.S.E.E. (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) nous a fait parvenir les résultats globaux du recensement. Le chiffre communiqué nous donne une population totale de 483 habitants. En 1982 et 1990, dates des précédents recensements celle-ci était de 417 habitants, soit près de 16% d'augmentation (le plus fort pourcentage d'augmentation du canton).

M. HENAFF, dans les années 1980, a réalisé une étude sur la commune. Dans ce document, on y trouve un tableau des différents recensements depuis 1722 soit plus de deux siècles et demi. Curieusement, nous avons aujourd'hui sensiblement la même population, mais entre ces deux dates, la population n'est pas restée constante.

Par ailleurs, nous savons qu'en 1722, il y avait 110 feux. Le rapprochement de ce chiffre avec les 170 résidences principales recensées montre qu'aujourd'hui le nombre par habitation est moins élevé.

Dans la commune, c'est Mme Jacqueline BAUDRON qui a été chargée du recensement. Je tiens à la remercier pour le sérieux et le professionalisme avec lesquels elle a accompli cette tâche.

Après plusieurs années d'attente, la deuxième partie du chemin du «Bas Cantel» a été réalisée il y a quelques semaines par l'Entreprise BOUTTE. C'est une dépense qui avoisine les 250 000 F.

Le chiffrage du Contrat de Pôle Intercommunal a été réalisé, le dossier est déposé au Conseil Régional pour aval.

Le Contrat de Pôle Intercommunal est une procédure de développement régionale dont l'objectif est de valoriser un bassin de vie en apportant un soutien financier à la réalisation d'un programme d'actions revêtant un caractère exceptionnel. Celles-ci peuvent ausi bien relever du domaine économique, touristique, socioculturel que de l'aménagement du territoire.

Les projets communautaires suivants ont été retenus :

Cette réalisation va permettre de réutiliser les anciennes salles de classe, permettre de développer l'inititiation à l'art en milieu rural, et d'accueillir diverses expositions. Le projet nécessite :

Le coût estimatif est de 505 000 F entièrement pris en charge par la Communauté de Communes de l'Elle et la Région. La mise en oeuvre devrait intervenir dans le 2ème semestre 2000.

Par ailleurs, chaque commune bénéficiera d'aides pour aménager les centres bourgs, tant dans le domaine de la sécurité que de la mise en valeur. A Villiers-Fossard, les travaux n'interviendront pas avant 2002. Nous aurons l'occasion d'en reparler

La porte de l'an 2000 va bientôt être franchie, je vous souhaite à toutes et à tous d'entrer dans le nouveau millénaire avec la santé, la joie et la convivialité.

Votre Maire.

 

SECTION DE FONCTIONNEMENT

DÉPENSES

MONTANT

RECETTES

MONTANT

60 - Achats & Variations
de stocks (eau, électricité
fourn. diverses)

90 000

70 - Produits des Services
(Concessions, Redevance,
Garderie)

6 000

61 - Services Extérieurs
(bâtiments, voiries)

218 776

73 - Impôts et Taxes
(Contributions directes,
Taxes sur les Pylônes)

317 322

62 - Autres Services
Extérieurs (rémunération
percepteur, frais téléphone,
P.T.T.)

175 700

74 - Dotations et participations
(Dotation forfaitaire, Etat)

329 432

63 - Impôts et Taxes (Taxe
foncière, habitation)

4 000

75 - Autres Produits de la
Gestion Courante (Revenus
des Immeubles)

80 000

64 - Charges du Personnel
(Rémunérations, charges)

230 500

013 - Atténuations des charges
(Rembt supplément familial

2 000

65 - Autres Charges de
Gestion (Indemnité, Aide
Sociale, Subventions)

267 735

002 - Excédent reporté

588 279

66 - Charges Financières
(Intérêts des Emprunts)

19 992

 

 

68 - Dotations aux
Amortissements

1 145

 

 

023 - Virement Section
d'Investissement

315 185

 

 

TOTAL

1 323 033

TOTAL

1 323 033

SECTION D'INVESTISSEMENT

DÉPENSES

MONTANT

RECETTES

MONTANT

001 - Solde d'exécution

90 517

1068 - Dotations, réserves

122 517

16 - Emprunts (annuités)

28 330

48 - Charges à répartir

3 435

23 - Travaux et Aménagements
(Voirie, Bâtiment)

320 000

021 - Virement de la
section de fonctionnement

315 185

28 - Dotations aux
Amortissements

2 290

 

 

TOTAL>

441 137

TOTAL

441 137

 

LE TRI SELECTIF DES DECHETS sur la Communauté de Communes de l'Elle
... PREMIER BILAN

Depuis mai 1999, 5 100 habitants de la Communauté de Communes de l'Elle sont passés au tri sélectif de leurs déchets ménagers. Après quelques semaines de mise en route, le temps que chacun trouve la meilleure façon de s'organiser, d'apprendre les gestes du tri, la collecte sélective est désormais entrée dans les habitudes quotidiennes.

Nous tenons à vous remercier pour votre civisme et nous vous encourageons à continuer en ce sens pour préserver au mieux notre environnement, limiter les quantités de déchets à enfouir et mieux valoriser nos déchets ménagers

En 5 mois... 155 tonnes de déchets recyclables déposés dans les Espaces Tritou

108 tonnes

30 tonnes

17 tonnes

bouteilles et bocaux
en verre

journaux, magazines,
publicités

bouteilles plastiques,
boîtes de conserve,
petits emballages en
carton et tétrabriques

Grâce au tri que vous effectuez quotidiennement, ce sont ainsi 155 tonnes de déchets (soit 30 kg par habitant) qui ont pu être recyclés, évitant ainsi d'être mis en décharge.

Nous vous félicitons pour ces bons résultats, car le succès de la collective, c'est avant tout le vôtre !

Où peut-on déposer les déchets verts ?

Les déchets verts peuvent être déposés à la déchetterie mobile de Saint-Clair-sur-Elle qui stationne chaque mardi de 9h à 18h sur la Place de la Mairie. Vous pouvez également y déposer les encombrants, les pneus de voiture, la ferraille, les piles, les gros cartons d'emballage, les huiles de vidange...

Sur place, un agent est présent pour vous guider et vous aider. Vous pouvez également accéder à la déchetterie de Saint-Lô (horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 14h à 18h, le samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h).


dernière modification : 3 novembre 2001


retour aux Bulletins d'Informations Municipales