CONCLUSION

Cette brève monographie a voulu, sans prétendre être complète, montrer aux Villariens " que le coin de terre qui les a reçus dans la vie, que le village où leurs ancêtres dorment leur dernier sommeil et auquel eux-mêmes confieront un jour leur dépouille mortelle, mérite de retenir leur attention et toute leur affection. "

Puisse-t-elle " attacher davantage à la foi des aïeux et au sol natal les héritiers d'une race qui se montra, au cours des siècles, chrétienne et laborieuse. "


dernière modification : 3 novembre 2001

retour au Sommaire Abbé Debrix

La suite ...