PRÊTRES ORIGINAIRES DE VILLIERS-FOSSARD

Guillaume Le Jolis : 1686 ?

Louis Barassin : prêtre en 1675, vicaire et curé de Villiers.

Richard Godard : diacre en 1677.

Leblond : diacre en 1741, prêtre en 1742.

Guillet : diacre en 1741.

Jean Saint-Jean : acolyte en 1753, sous-diacre en 1755, diacre en 1756, prêtre en 1757.

Gilles-Louis Leblond : acolyte en 1754, sous-diacre en 1755.

Jean-Bte Poignant : acolyte en 1754.

Pierre Le Mesnager : acolyte en 1766.

Jacques-Paul Leblond : sous-diacre en 1783, diacre en 1784, prêtre en 1785, vicaire de Villiers en 1791, curé de N.-D. d'Elle en 1828.

Jacques Bougeard : tonsuré en 1830, sous-diacre en 1831, prêtre en 1832, vicaire à Sainte-Marie-du-Mont, mort curé de Houesville en 1858.

Jean-Bte Catherine : tonsuré en sept. 1892, sous-diacre le 29 juin 1894, diacre le 22 septembre 1894, prêtre le 29 juin 1895, vicaire à Sainte-Marie-du-Mont en 1895, à Saint-Clément de Cherbourg en 1899, curé de Saint-Cyr en 1903, de Hauteville-la-Guichard en 1918, de La Colombe en 1930.

Georges Trouvain : tonsuré le 28 mars 1936, sous-diacre le 29 juin 1937, diacre le 18 décembre 1937, prêtre le 17 décembre 1938, vicaire à Saint-Clément de Cherbourg en 1939, prisonnier de guerre en 1940.

Villiers-Fossard n'a donné à l'Eglise que trois prêtres depuis la Révolution. Il en a usé davantage à son service.

En privant le diocèse des prêtres qu'il était en droit d'attendre de lui, n'a-t-il pas sa part de responsabilité dans le fléchissement religieux qui a marqué la IIIe République ?


dernière modification : 3 novembre 2001

retour au Sommaire Abbé Debrix

La suite ...